shadow

Rêver - Imaginer - Explorer - Expérimenter - Créer - Incuber - Innover - Délivrer

Mettre toute l’entreprise en route ?

« Le nomade ne se met pas en marche s’il n’a pas une Terre promise à laquelle rêver.  »
[Jacques Attali]

Vous avez tout compris ?

Ça y est ! Vous avez pris conscience que l’entreprise n’est plus là pour gagner de l’argent en délivrant des produits et services à ses clients.
Bravo !

Vous avez compris que cet objectif n’est plus adapté dans notre situation actuellement durable de bouleversement financier, économique et écologique et donc humain.

Dans l’age de la communication, il était de bon ton de livrer une belle image, de se montrer sous la meilleure facette, et si possible « arrangée », en quelque sorte de « paraître », de livrer le message de ce que l’on souhaitait que nos interlocuteurs s’emparent et s’approprie, de les guider dans ce qu’il devaient penser…

Nous le savons tous bien, le cerveau humain interprète, imagine, étiquette, … c’est pour cela que nous soignions notre image en livrant une construction « aseptisée, préparée, ciblée…  »

Oui, certainement qu’il convient de remettre l’homme au centre de l’entreprise, mais il ne suffit probablement pas de le clamer de façon incantatoire !

J’ai repris, intégralement ci-dessous un excellent billet de Vincent Berthelot , tiré de son blog : http://networkedblogs.com/Article de Vincent Berthelot du 15 juin 2011   auquel j’ai apporté quelques compléments  personnels.

TRANSFORMATION MANAGÉRIALE et PERSONNELLE ?

L’entreprise doit se reconfigurer rapidement pour s’adapter à son nouveau modèle économique.

La transformation est le processus permettant l’évolution, soit en progression forte, soit radicale, de l’entreprise vers sa cible.

Pour que cette transformation puisse  prendre forme en profondeur et s’inscrire dans la pérennité, il convient de

Une journée avec  un double objectif

  1. identifier et expliciter les concepts pionniers qui concourent à une innovation radicale dans la configuration des activités de l’entreprise, de sa structure managériale et de son système d’information
  2. réaliser un auto-diagnostic assisté à partir d’exemples et de mises en situation choisies en fonction du secteur d’activité de l’entreprise.

Parmi les sujets abordés :

« L’Homme qui aurait l’impression de ne se tromper jamais, se tromperait toujours. »

[Gaston Bachelard]

Gaston Bachelard est un philosophe français des sciences et de la poésie. 27 juin 1884 – 16 octobre 1962.

Épistémologue reconnu, il est l’auteur d’une somme de réflexions liées à la connaissance et à la recherche scientifique.

Rien ne sera plus comme avant !

S’agit-il d’une simple accroche ou plutôt d’un constat très lourd de conséquence ?

Qu’y a t-il réellement de nouveau dans cette expression « rien ne sera plus jamais comme avant« , puisque de tous temps le monde change…

Pourquoi cette expression a pris un sens différent depuis quelque temps ?

Les grandes théories du management ont-elles vécu ? (Article original de Laurence Estival publié sur PourSeFromer reproduit ici dans son intégralité)

Désormais, une multitude de nouveaux concepts revisitent l’organisation et la stratégie de l’entreprise : créativité collective, résilience, responsabilité sociale… Enquête sur les chefs de file influents du moment.

Trente ans après leur heure de gloire, les “papes” de la pensée managériale peinent à trouver des successeurs. Qui pour assurer la relève de ­Peter Drucker, l’un des précurseurs de la planification stratégique et du management par objectif ? Quel théoricien pour succéder à Henry Mintzberg, fondateur de “l’école de la contingence” qui a montré comment les modes d’organisation, en évolution permanente, sont déterminées par l’environnement économique ? Les experts mondialement reconnus pour penser l’entreprise dans sa globalité semblent aujourd’hui manquer à l’appel.

Le temps des gourous serait-il révolu ?

Consciente ou pas de sa situation de survie, les organisations ne devraient-elle pas  se reconfigurer en profondeur pour assurer leur pérennité ? De nombreux freins ne facilitent pas cette transformation….

Dans tous les cas, sa réussite passe essentiellement par l’HUMAIN il il lui faut :

  • INNOVER continuellement afin de cultiver et maintenir son avantage concurrentiel ;
  • COLLABORER en son sein mais aussi COOPÉRER avec les partenaires de sa/ses filières stratégiques et CONVERSER avec son écosystème;
  • TRANSFORMER collectivement pour mobiliser et tirer le meilleur parti de ses ressources pour ce processus de reconfiguration.

Comment s’y prendre pour créer les conditions de sa survie, de son adaptation à son écosystème, de sa pérennité… ?

TOP