Transformer – 3 : Un impératif ?

par / mardi, 26 juillet 2011 / Publié dansTransformer

Pendant des décennies les entreprises se sont adaptées, optimisées, changées,… puis saignées… Aujourd’hui bon nombre d’entreprises sont dans l’impasse. La compétition fait rage entre les Entreprises, entre  les Universités, entre les États… Nous attendons beaucoup de nos États. Les pays démocratiques perdent structurellement un temps précieux et de toutes façons, ils n’ont plus les moyens de nous protéger, de nous soutenir sans se mettre dans le rouge…Nous souhaitons tous avoir des entreprises performantes, mais la solution souvent recherchée à l’extérieur n’est-elle pas ailleurs ?

Des décennies d’optimisation en tous genres…

Pendant des années les entreprises se sont optimisées, ont menés des projets, des chantiers pour améliorer leur performance… ce fut le début des années Lean Management voir Lean Six Sigma… où ont été appliquées des « recettes » issues du Japon ou des États-Unis sur certains domaines, sujets de l’entreprise…. Puis ce fut les années 2000 de refonte des systèmes d’information, de conseil et mise en œuvre d’ERP « panacée », à pilotage centralisé, SI à tout faire  puis de CRM quelque peu oublié auparavant, l’outil  « je maîtrise mes relations clients »…

Ensuite il y a eu les années 2008-2010 ou le cost-killing a semblé à certain être la solution… couper les achats, serrer les budget, couper toutes les dépenses qui paraissaient inutiles : de communication, de conseil , de formation,… se séparer des seniors et recruter des juniors…

Aujourd’hui bon nombre d’entreprises sont dans l’impasse

Il ne leur est plus possible de continuer ainsi en serrant encore plus les budgets, les achats, les salaires pour tenter de garder la compétitivité avec ses exigences devenues mondiales. Après les années « sourcing » en Asie puis  « délocalisation » de la production, puis de la R&D,…

De nombreuses entreprises s’offrent à des rachats d’entreprises concurrentes, d’autres n’ont pas les moyens de se développer, elles restent su un marché local pour des produits pouvant être mondiaux, elles restent des TPE ou des PME en dessous du seuil critique de développement…

Nous voyons se déliter complètement le tissu industriel…

Les pays émergents appelés autrefois les Low Cost Countries sont depuis plusieurs décennies devenues les Leading Competitive Countries : Chine, Inde, Brésil…

La compétition fiscale des états

Au delà de la compétition mondiale des entreprises se manifeste la compétition fiscale des états; Avec un concurrence acharnée de leurs régimes fiscaux nos états, même au sein de l’Europe, sont en féroce concurrence.

La Chine dont l’économie est croissante et avec un commerce extérieur très excédentaire et une monnaie sous évaluée volontairement est devenue le Leader Économique Mondial.

Elle finance les USA et bon nombre de pays Européens – augmentant ainsi la division dans notre Europe – vendue comme protectrice – qui n’est qu’une Communauté d’intérêt économique d’un ensemble de pays à multi-vitesses économiques – n’ayant donc aucune chance de subsister en l’état..

Chacun se tourne vers les acteurs sociaux et économiques pour trouver une solution.. : L’Europe, L’État, les Régions, les Réseaux d’entreprises (Clusters ou autres Pôles de compétitivité),…

Leur marge de manœuvre devient de plus en plus étroite… Comment financer une Grèce exsangue quand seule l’Allemagne a une économie positive en Europe – tout en restant extrêmement « fragile » ? Comment réformer en profondeur les dépenses publiques quand l’opinion publique n’y est pas du tout préparée ?

Le stand-by des pays « dits » démocratiques pendant les  élections

En 2012 deux élections majeures vont se dérouler, freinant ainsi les possibilités d’adaptation et impactant ainsi le monde économique. La faiblesse des pays démocratiques est que les élections figent, pendant un temps, les grands changements nécessaires – cela pendant au moins 1 an à 1 an et demi tous les 4 ou 5 ans… une éternité à l’échelle de la vitesse à laquelle tourne le monde actuellement…. pendant le quart ou le cinquième du temps, ces démocraties sont handicapées…

Nous souhaitons tous avoir des entreprises performantes, certains souhaitent plus d’entreprises nourricières et protectrices… d’autres plus d’entreprises respectant l’environnement et d’autres plus d’entreprises plus puissantes, sans que ces notions soient antinomiques…

Et nous attendons que… ça change…

La solution souvent recherchée à l’extérieur est souvent ailleurs.

Il vas bien falloir TRANSFORMER l’entreprise, transformer les états, changer leurs paradigmes, sortir des sentiers milles fois battus… s’intéresser à la principale Richesse encore sous-exploitée si l’on en croit le décalage entre l’ingéniosité de l’être humain et ce qu’il en reste dès l’entrée dans son poste, sa fonction… dans l’entreprise.

Rappelons que pour qu’un Changement ai lieu, il faut toujours de l’inconfort – j’en peux plus – et que pour cela il faut mener des actions, des projets – je sais ce que je veux – en fonction d’un objectif visé, conscient ou inconscient – et pour les changements volontaristes, une vision – je sais comment.

Si une partie de cette équation manque, le changement n’aura pas lieu…

Alors alors, où est la Solution ?

—-

(à suivre… dans la Série Changer)

(à suivre… dans la Série Innover)

(à suivre… dans la Série Transformer)

(Revenir au début de la Série Transformer, Innover et Changer)

TOP