Expérimenter-2 : Essayer la Conversation ?

par / mercredi, 29 juin 2011 / Publié dansCOLLABORER, Expérimenter, Gouverner, Manager, Pédagogie

Dans l’age de la communication, il était de bon ton de livrer une belle image, de se montrer sous la meilleure facette, et si possible « arrangée », en quelque sorte de « paraître », de livrer le message de ce que l’on souhaitait que nos interlocuteurs s’emparent et s’approprie, de les guider dans ce qu’il devaient penser…

Nous le savons tous bien, le cerveau humain interprète, imagine, étiquette, … c’est pour cela que nous soignions notre image en livrant une construction « aseptisée, préparée, ciblée…  »

Désormais, dans l’age de la conversation, le dialogue laisse la place au monologue que l’on appelait dans le passé « communication »; et qui dit dialogue dit « écoute », et qui dit « écoute » dit « compréhension » « échange »… et ce souhait de dialogue atteint tous les êtres humains… il est partagé dans notre tribu et dans les tribus des membres de notre tribu et ainsi de suite…

La Conversation nous fait rentrer dans la 5ème Dimension.

Ainsi il n’est plus possible de se présenter sous l’angle qui nous convient, désormais nous sommes perçu sous tous les angles… certains pourraient dire qu’il s’agit d’une « communication à 360 ° »

La transformation qui nous anime va bien au delà plus puisque cette notion désormais obsolète est réduite à une perception en 2 dimensions… alors que nous entrons aussi dans l’ère de la 5ème dimension… et oui,

les 3 dimensions physiques qui nous sont communément accessibles et sur laquelle notre conscience va s’élever par les technologies 3D qui émergent et qui vont améliorer notre apprentissage à imaginer, innover, réfléchir en 3D…

la quatrième dimension qu’est le temps, une dimension toute particulière puisque, pour l’instant, notre circulation sur cette dimension est unidirectionnelle et nous parait linéaire, puisque nous le mesurons ainsi, alors qu’elle ne l’est, sommes toutes, pas du tout. Enfin notre perception de celle ci est toute relative : certaines minutes paraissent des heures et certains moments s’écoulent à une vitesse vertigineuse… elle nous semble moins matérielle , bien qu’elle soit la plus importante…

la cinquième dimension dans laquelle nous commençons à rentrer, que nous n’appréhendons pas encore, et donc nous ne la mesurons pas ni n’en portons vraiment attention, celle de la conscience collective.

Elle attire malheureusement de nombreux charlatans qui désirent avant tout faire du business sur le dos des ignorants et exploitent la crédulité de ceux qui pensent que la solution peut résider dans …un autre ou les autres…

Le paradoxe auquel nous sommes tous confrontés est que pour appréhender ces effets collectifs, il convient apparemment, de se recentrer préalablement … sur soi.

Pour en mesurer toute la puissance, nous pouvons nous appuyer sur ceux qui ont pris le temps d’élever leur conscience et puis d’exprimer des leur vision qui sont autant d’enseignements qui peuvent nous permettre d’élever notre propre conscience personnelle.

Nul n’est besoin d’intégrer une secte ou de suivre des conférences de gourous auto-proclamés…

Je vous conseille simplement la lecture de sages du 5ème siècle avant J.-C. comme : Confucius, Bouddha, Lao Tseu,… des sages Toltèques ou plus du contemporain Dalaï Lama.

A cette fin, je contribue modestement sur http://ThierryLeScoul.com/ à la diffusion régulière d’informations et de pensées de ces « sages », et sur http://Formation-Developpement.com je délivre régulièrement des enseignements sur la communication et le développement personnel, qui sont, me semble-t-il, des clés individuelles essentielles à notre portée pour l’émergence de cette conscience collective.

 

Thierry Le Scoul – Transforming Coach

TOP