Quel media RSE pour votre transformation 2.0 ?

par / vendredi, 19 novembre 2010 / Publié dansSTRUCTURER, Système d'Information

Travaillant sur le mode de fonctionnement de l’entreprise 2.0,  nous étudions les fournisseurs de RSE crédibles.

Dans une première approche, nous analysons les solutions ayant au moins les fonctionnalités suivantes :

  • Wiki
  • Blog
  • Réseaux sociaux
  • Microblogging

Voici les outils retenus, nous demanderons aux éditeurs de se joindre à notre étude :

Que pensez-vous de notre sélection ?

Merci de suggérer d’autres fournisseurs et d’envoyer vos commentaires sur ceux qui sont indiqués.

 

 

6 Responses to “Quel media RSE pour votre transformation 2.0 ?”

  1. Je vous suggère également de prendre en compte les sociétés suivantes :
    – Yoolink Pro
    – Jamespot Pro
    – Knowledge Plaza
    – SeeMy

  2. Merci Christophe
    Bravo pour votre ouvrage que j’ai évidemment lu et que conseille autour de moi.
    J’ai moi même entrepris d’en écrire aussi un, avant d’en réaliser un autre mais celui-ci sera collectif.
    Je serais heureux de vous intègre dans la petite communauté naissante contributive à cette étude sur les RSE. Êtes vous OK ?

  3. Bonjour Thierry,

    Dans le cadre de telles études, il me parait toujours essentiel de mettre en relation le contexte d’usage que vous visez et l’outil. En effet ils ont chacun leurs propres particularités, leur histoire et leurs contextes d’usage. Uniquement comparer des fonctionnalités n’aurait que peu de valeur et de pertinence.

    Dans le cas de Knowledge Plaza par exemple, il s’agit d’un RSE dont l’attention a fortement été placée tout d’abord sur une couche de gestion collaborative d’information enrichie par des fonctions conversationnelles et de mise en relation. Son objectif principal étant la gestion des connaissances et leur diffusion sélective (=courtier en information) qui le rend particulièrement approprié pour un département de veille, de KM ou d’innovation qui souhaite fluidifier ses échanges avec toute l’entreprise voire en dehors.

    Très bonne initiative que je vous invite en tout cas à poursuivre et n’hésitez pas à consulter le référentiel USEO qui a déjà effectué ce travail et eu la bonté d’en partager les résultats. http://referentiel.useo.net/

    Merci d’ailleurs Christophe de nous avoir mentionné! 😉

    Bien cordialement,

    Gregory
    http://www.knowledgeplaza.fr

    • Merci Grégory de ta réponse pertinente.
      Je te propose de ontribuer à notre étude en rejoigant sur le réseau 5C : Club de Consultants en Co-Création Collaborative : http://bit.ly/cGIvmT
      L’étude que tu soulignes ne semble pas être accessible « ouvertement » ?
      Amicalement – Thierry

  4. CRUTEL Frederic dit :

    Bonjour,
    Puisque nous sommes désormais en contact sur viadéo, je me joins à la discussion.
    Il est pour moi fondamental concernant la mise en place de réseaux sociaux professionnels, et pour éviter les insuccès, de penser usage et non solution.
    Aussi je ne pense pas que challenger les solutions du marché portées par des éditeurs aussi bons soient-ils portera ses fruits. On a trop connu le monde de l’édition informatique depuis trente ans, se souciant guère des utilisateurs. Et là, nous sommes dans l’usage d’un média (l’Internet), c’est donc encore plus critique.
    Moi même en recherche de solutions, j’ai approché un cabinet conseil qui en est venue à l’édition pour maîtriser son offre globale, mais demeure ferme sur le fait d’accompagner ses clients au travers d’une offre formation / conseil à hte VA.
    Je suis partenaire pour le Sud-est de la France et je délivre donc une offre globale en la matière.
    Dans ce cadre je développe une entreprise organisée en communauté de pratique autour de l’innovation transversale. C’est un dispositif communautaire émergent permettant à des free-lance de bénéficier d’une plateforme communautaire, d’un marketing fort, d’une offre globale, en gros la force de frappe et l’ambition d’un cabinet conseil. Je « recrute » (entendez intègre au dispositif) dans ce cadre des consultants dans ce domaine prêts au partage de connaissance et aux bénéfices communs. C’est un modèle nouveau auquel je crois, alliant la liberté d’action (le free de free lance !) et la re-création de lien social.
    Intéressé en celà pour poursuivre la discussion et nous pourrions aussi nous rencontrer pour que je vous présente cette « entreprise d’un nouveau genre »
    Bien à vous
    Fred

    • Merci Frédéric,
      Oui évidemment les usages !
      20 ans de conseil avec ces convictions de ne pas confondre objectifs et moyens…
      Je te propose de nous rejoindre sur le réseau 5C : Club de Consultants en Co-Création Collaborative pour contribuer : http://bit.ly/cGIvmT
      Amicalement – Thierry

TOP